WOSB – MULHOUSE 78 – 69

 

Pour ce dernier match de la saison à domicile version 2017-2018, l’équipe du WOSB accueillait la lanterne rouge Mulhouse. Une rencontre avec une saveur particulière, car celle marquera également le dernier match du capitaine emblématique du Wosb dans son antre, Fabien Kaerlé. En effet, après avoir passé 10 saisons pleines sous les couleurs Savernoise, le « dinosaure » du basket Alsacien souhaitait tirer sa révérence avec la manière avant de relever un nouveau challenge.

1ER ¼ TEMPS (17-16)

Privé de Nacius et Grants au coup d’envoi, et avec un Cédric Bah jouant sur une jambe, les locaux entrèrent timidement dans la partie devant une salle comble venue voir évoluer son capitaine une dernière fois à domicile.

Se sont bien les Mulhousiens qui portèrent les premières estocades, notamment à longues distances. Imposant également un « faux rythme » en attaque et en variant tantôt les défenses individuelles, tantôt les défenses de zones, afin de perturber encore plus les Savernois. Les locaux se faisaient violence non seulement pour recoller au score, grace à Kurtic (24 points) et Trauttmann 12 points) mais également pour passer devant à la fin de ce premier acte sur le score de 17 à 16.

2ÈME ¼ TEMPS (42-29)

Après un premier ¼ temps mi-figue mi-raisin, les locaux montèrent en intensité et imposèrent à leur tour leur rythme. Jeu rapide, contre-attaque et défense « plus resserrée » sur les artilleurs adverses, permirent aux locaux de creuser rapidement l’écart au tableau d’affichage. Devant une salle entièrement rivée sur son capitaine, les Savernois regagnèrent la pause avec une avance de 13 points.

3ÈME ¼ TEMPS (67-51)

Comme souvent, le troisième acte allait être celui qui définira le vainqueur du soir. Les visiteurs voulant prouver qu’ils étaient capables de rivaliser avec une équipe du haut de tableau, et les locaux désireux d’offrir une dernière victoire à domicile à son capitaine.

Chaque équipe se rendait coup pour coup en attaque, au travers des Munjic (21 points) et Pothion (9 points) chez les visiteurs ; et des Kaerlé (13 points) et Mosser (12 points) chez les locaux. Une physionomie de match qui allait marquer le ¼ temps le plus prolifique de la soirée (25-22) et permettre aux Savernois de compter 16 points d’avance au tableau d’affichage.

4ÈME ¼ TEMPS (78-69)

Même si en basket, tout peut se jouer très rapidement et les retournements de situations fréquents, la victoire semblait acquise à l’entame de ce dernier acte. Les joueurs levèrent « le pied » et avaient déjà la tête tournée ailleurs…

Une tête et des regards tournaient vers leur capitaine sorti à 1 minute du terme sous les ovations et devant un public debout applaudissant et scandant le nom de son « héro » une dernière fois. Le travail était fait pour ce dernier en décrochant une dernière victoire à domicile.

Après un discours rempli d’émotion et de joie, Fabien Kaerlé pouvait tirer sa révérence et se tourner vers son prochain challenge, celui de prendre en charge l’équipe féminine de la SIG.

Souhaitons lui bonne chance pour ce nouveau défi…

Pour le dernier match de la saison, les joueurs du Wosb se déplaceront samedi 5 Mai à Sainte Marie Metz.

1ER ¼ TEMPS : 17-16

2ÈME ¼ TEMPS : 25-13

3ÈME ¼ TEMPS : 25-22

4ÈME ¼ TEMPS : 11-18

OFFICIELS : GRAND & SENGSOULI

MARQUEURS WOSB :

DELFOUR 5, KAERLÉ 13, BAH 4, KURTIC 24, GEISTEL 2, TSCHAMBER 6, MOSSER 12, TRAUTTMANN 12

MARQUEURS MULHOUSE :

ALOIS 3, MUNJIC 21, MARINKOVIC 6, HERGOTT 7, GODIN 23, POTHION 9

WOSB – TREMBLAY 81 – 55

 

A nouveau dans une dynamique positive suite à ses récents succès face à Joeuf et Gennevilliers, les joueurs du Wosb ont repris des couleurs mais surtout un état d’esprit mettant en avant ses qualités premières à savoir une solidarité défensive et un jeu collectif en attaque. Pour le compte de la 23ème journée de Nationale 2, le Wosb accueillait Tremblay, une équipe « mal classée » mais disposant dans ses rangs de joueurs évoluant à l’échelon supérieur il n’y pas si longtemps.

Désireux d’enchainer les résultats positifs, les Savernois comptaient bien conserver cet état d’esprit les classant à la 3ème marche du championnat.

1ER ¼ TEMPS (24-12)

Concentrés et durs en défense, les Alsaciens entamèrent la rencontre sur un rythme intensif élevé tant en attaque qu’en défense. Malgré les Thompson et Rafai, les Tremblaysiens n’arrivaient à s’exprimer que par l’intermédiaire de Benjamin sous les paniers, profitant de quelques rebonds offensifs pour maintenir les siens dans le match. Les défenses rapprochées des Tschamber-Mosser-Kaerlé sur les « artilleurs » adverses, empêchaient ces derniers de rentrer véritablement dans le match. Kurtic (15 points), très en forme et Trauttmann (8 points) enchainaient les paniers pour permettre aux leurs de compter 12 longueurs d’avance à l’issue du 1er quart. A noter la sortie prématurée de Nacius (5 points) sur blessure lors de ce ¼ temps, l’empêchant de reprendre la partie par la suite.

2ÈME ¼ TEMPS (48-26)

Le second acte allait marquer la différence entre les 2 équipes. Malgré les rotations, les Savernois ne perdaient pas en intensité de jeu et continuaient leur travail de « sape » en défense sur les joueurs extérieurs Tremblaysiens. N’arrivant pas à contenir les offensives Alsaciennes, les visiteurs alternaient les passages en défenses de zone. Malgré cela, les Mosser (13 points) et consorts trouvèrent la faille pour accentuer l’écart à la pause de 22 points.

3ÈME ¼ TEMPS (67-39)

Le troisième ¼ temps, souvent décisif, n’allait pas changer la physionomie de la rencontre. Cohésion défensive et volonté de jouer pour le coéquipier, prédominait chez les Savernois. Malgré quelques sursauts sur des tirs à longues distances des Tremblaysiens, l’écart entre les 2 formations était trop important tant au niveau du jeu que du tableau d’affichage. 28 points séparaient ces dernières avant d’entamer le dernier acte.

4ÈME ¼ TEMPS (81-55)

Sur de leur force et du travail accompli, les Savernois baissèrent un peu le « pied » dans ce dernier ¼ temps pour se diriger vers leur 3ème victoire d’affilée les confortant ainsi à la 3ème place du podium à égalité avec Cergy. Au final, une victoire méritée et de bon augure avant le déplacement la semaine prochaine chez le voisin et leader Kaysersberg, futur pensionnaire de Nationale 1. Espérons que le Wosb retrouvera toutes ses forces avant cette affiche de haut de tableau entre 2 équipes en forme.

A noter que le club organise un déplacement en bus, samedi 14 Avril à Kaysersberg pour ses supporters.

1ER ¼ TEMPS : 24-12

2ÈME ¼ TEMPS : 24-14

3ÈME ¼ TEMPS : 19-13

4ÈME ¼ TEMPS : 14-16

OFFICIELS : SCHULLER & QADRAKU

MARQUEURS WOSB :

DELFOUR 2, KAERLÉ 11, BAH 14, KURTIC 15, GEISTEL 4, TSCHAMBER 6, BECK 2, NACIUS 5, MOSSER 14, TRAUTTMANN 8

MARQUEURS TREMBLAY :

RAFAI 5, PLEUX 12, DAVIDOVAC 7, JAMMEH 2, BENJAMIN 7, DIOMBERA 2, THOMPSON 5, TOURÉ 6, SITUTALA 9

2018-04-7 tremblay 600

GENNEVILLIERS – WOSB 64 – 98

 

Après leur belle victoire la semaine dernière à domicile face à Joeuf (88 à 65), le Wosb se déplaçait à Gennevilliers pour le compte de la 22ème journée de Nationale 2. Un déplacement piège auprès d’un « mal-classé » cherchant à assurer le maintien, surtout lorsque l’on connaît les difficultés que peuvent rencontrer les Alsaciens à l’extérieur : 3 défaites lors de leurs 3 derniers déplacements. Mais comme ils l’ont déjà prouvé à plusieurs reprises, cette équipe possède des ressources mentales et collectives leur permettant de relever leur niveau de jeu.

1ER ¼ TEMPS (10-32)

Déterminés ! Dès l’entame de la rencontre, les Alsaciens affichaient cette volonté de venir chercher un résultat en terres parisiennes. Mêlant à la fois adresse, défense rugueuse et domination aux rebonds défensifs n’accordant ainsi pas de seconde chance aux joueurs locaux. Les joueurs de François Ladenburger ont su imposer un rythme intensif tant en attaque qu’en défense. Pas moins de 5 paniers à 3 points furent inscrits dans ce 1er acte pour les Savernois, ne laissant que peu de doutes sur leurs intentions du soir. Nacius (25 points), Kurtic (11 points) et Tschamber (15 points) « allumèrent » de loin et Bah (14 points) se chargeait d’enfoncer le clou près du cercle. Dépassés, les Gennevillois se virent mener de 22 points à l’issue de ce 1er ¼ temps (10-32).

2ÈME ¼ TEMPS (29-50)

Vexés et pris « à la gorge » dans leur antre, une réaction des Gennevillois était attendue. Ces derniers ont bien tenté de répondre par l’intermédiaire de Zora (15 points) et Bordin (10 points) grâce à leur adresse extérieure et par leur impact près du cercle des Gabsi (6 points) et Zulémie (12 points), mais les coéquipiers de Kaerlé (4 points) ont su trouver cette cohésion d’équipe qui faisait leur force et leur avait permis d’enchainer 9 victoires d’affilées avant la trêve hivernale. Tenir quand l’orage gronde, les Alsaciens ont su résister à la réaction Parisienne (19-18) jusqu’à la mi-temps en conservant un avantage de 21 points avant de rejoindre les vestiaires (29 à 50).

3ÈME ¼ TEMPS (53-74)

Le troisième acte sera la copie conforme du 2nd ; à savoir une équipe voulant revenir au score et lutter pour leur maintien, et une autre ne voulant pas laisser s’échapper une victoire précieuse à l’extérieur. Mosser (9 points) captait de précieux rebonds en attaque et Bah attirait toutes les balles en défense suite aux échecs sur les tirs adverses. Malgré les changements défensifs mis en place par les Parisiens, les Alsaciens trouvèrent la faille grâce à leur jeu collectif. Et c’est bien cet esprit d’équipe et cette volonté de vouloir jouer pour le copain qui permirent aux visiteurs de conserver leur avance au tableau d’affichage. Malgré quelques petites erreurs défensives et quelques pertes de balles « évitables », les Savernois restaient devant à la fin du 3ème ¼ temps (53-74).

4ÈME ¼ TEMPS (64-98)

Forts de leur collectif tant défensif qu’offensif, les joueurs du Wosb n’allaient pas « lâcher » dans ce dernier acte. Face à l’euphorie en attaque, les Gennevillois accusaient le coup et voyaient plusieurs de leurs joueurs regagner le banc après avoir commis la 5ème faute dis qualificative (Gabsi & Garcon). Nacius encore une fois en très grande forme, se chargeait de conclure les actions collectives, accentuant ainsi l’écart au tableau d’affichage. Une victoire à l’extérieur de 34 points qui fera du bien au moral des Savernois, avant de recevoir Tremblay et d’effectuer un déplacement « délicat » chez un voisin Alsacien et leader de la Poule D, Kaysersberg.

Le Wosb se classe ainsi ex-aequo à la 3ème place à l’issue de la 22ème journée de Nationale 2, avant de jouer le ¼ de finale de la coupe du Bas-Rhin, lundi 02 Avril à 17H face à Marlenheim (+41 points).

1ER ¼ TEMPS : 10 – 32

2ÈME ¼ TEMPS : 19-18

3ÈME ¼ TEMPS : 24 – 24

4ÈME ¼ TEMPS : 11 – 24

OFFICIELS : BEGLOT & BOUSSAFFIR

MARQUEURS WOSB :

DELFOUR 2, KAERLÉ 4, BAH 14, KURTIC 11, GEISTEL 2, TSCHAMBER 15, NACIUS 25, MOSSER 9, TRAUTTMANN 13, GRANTS 3

MARQUEURS GENNEVILLIERS :

ZULEMIE 12, BRISSON 12, BORDIN 10, ZORA 15, GABSI 6, FREIRE 4, VINSON 2, BIGANZOLI 3

WOSB – JOEUF 88 – 65

 

Après la défaite subie la semaine passée à Maubeuge, les protégés des présidents Wilt & Buffa se devaient de réagir face à un adversaire qu’il connaît bien, Joeuf Homécourt. Ces derniers, pas encore assurés du maintien avant d’entamer la 21ème journée de Nationale 2, avaient la ferme intention de venir chercher une victoire en terres Alsaciennes. Les 2 équipes affichaient le même bilan lors de leurs 5 dernières rencontres : 1 victoire pour 4 défaites. Chaque formation voulant « briser » la spirale négative, ces dernières ont offert un spectacle riche en rebondissement aux fidèles, venus encore une fois en nombre. Les Lorrains se sont battus durant 3 ¼ temps avant de craquer dans le dernier acte sur le score de 88 à 65.

1ER ¼ TEMPS (22-17)

La tension était palpable dès le début de la rencontre où chaque formation semblait jouer avec « le frein à main ». Les locaux ont rapidement pris l’avantage grâce à leur jeu collectif et leur adresse extérieure sans pour autant distancer les Joviciens. Raidas Nacius (30 points) guidait les siens en attaque en inscrivant 11 points dans ce premier acte. Les visiteurs, combatifs et adroits, restaient au contact en variant jeu intérieur et jeu extérieur. Un premier ¼ temps prolifique pour les attaques des 2 camps puisque ces derniers se sont quittés sur le score de 22 à 17 en faveur des Alsaciens.

2ÈME ¼ TEMPS (42-35)

Lors de ce second ¼ temps, la tension restait présente mais elle n’affectait en rien les offensives des 2 équipes. Capitaine Kaerlé (8 points) & Kurtic (10 points) « allumèrent » à longue distance dès l’entame mais Paoletti (11 points) & Jordan Goeuriot (7 points) permirent au leurs de ne pas laisser s’échapper les Savernois tout au long du 2nd acte. Un ¼ temps encore tourné vers l’attaque, puisque les 2 formations inscrivirent 20 points et 18 points. Une avance au tableau d’affichage de 7 points en faveur des joueurs du Wosb avant de rejoindre la pause.

3ÈME ¼ TEMPS (56-55)

Plus question de « frein » dans cette seconde mi-temps. En effet, les Joviciens ont réagi en durcissant leur défense et en effectuant un marquage « très resserré » sur Tschamber notamment. Les 2 formations étaient « débridées » et l’intensité allait de pair. Nous retrouvâmes ce qui faisait la force de cette équipe Jovicienne ; à savoir combative et hargneuse se battant sur chaque ballon. L’avance au tableau d’affichage fondit comme neige au soleil, si bien que les visiteurs prirent un cours instant l’avantage. Mais il était dit que les locaux ne voulaient pas abdiquer ce samedi soir, à l’image d’un tir à 3 points de Grants juste avant le buzzer. Les locaux reprirent la main avec une avance d’un petit point au terme du troisième acte.

4ÈME ¼ TEMPS (88-65)

Lors du dernier acte, la dureté défensive qui avait fuie les Savernois ces derniers temps, était revenue au bon moment. Mosser (7 points) au four et au moulin, supplée par le duo Bah (15 points) & Trauttmann (4 points) stoppèrent les offensives Joviciennes les unes après les autres. De son côté, Nacius enfonçait le clou sur un festival offensif avec 3 paniers inscrits derrière la ligne à 3 points pour un total de 15 points de ce dernier ¼ temps. A l’euphorie offensive et la dureté défensive s’ajouta le spectacle au travers des dunks rageurs de Mosser et Bah. Les Alsaciens venaient d’infliger un cinglant 32-10 dans ce ¼ temps, laissant les visiteurs à 23 points au tableau d’affichage. Belle réaction d’orgueil et une belle victoire pour ce groupe, capable de renverser des montagnes.

Le Wosb se classe actuellement 5ème exæquo avec le 3ème à l’issue de la 21ème journée.

Samedi prochain, les hommes du coach François Ladenburger se déplaceront à Gennevilliers pour le compte de la 22ème journée de Nationale 2.

1ER ¼ TEMPS 22-17

2ÈME ¼ TEMPS 20-18

3ÈME ¼ TEMPS 14-20

4ÈME ¼ TEMPS 32-10

OFFICIELS : MACKPAYEN & SENGSOULI

MARQUEURS WOSB

KAERLÉ 8, BAH 15, KURTIC 10, TSCHAMBER 11, NACIUS 30, MOSSER 7, TRAUTTMANN 4, GRANTS 3

MARQUEURS JOEUF

GOEURIOT B 1, PIETROWSKI 6, RAD M 2, GOEURIOT J 7, CORNUD 2, RAD V 9, FERNANDEZ 8, WACHOWIAK 8, PAOLETTI 11, ZORIC 11

Powered by WordPress | Conception & Réalisation : Elpeo Media
Powered by WordPress | Conception & Réalisation : Elpeo Media | Find Cheap Blackberry Phones for Sale | Thanks to PalmPreBlog.com, Game Soundtracks and Conveyancing